blank

COMMENT EXPLOITER LA TRANSPOSITION COMME ECRITURE CREATIVE EN CLASSE DE FLE ?

blank
Zoom platformunda çevrimiçi etkinlik
28.04.2021 - 16.30
28.04.2021

Yaratıcı yazı atölyeleri

28 Nisan, saat 16:30’da, Zoom

Adnan Menderes Üniversitesi, Marmara Üniversitesi ve Dokuz Eylül Üniversitesi iş birliğiyle Institut français İzmir Fransızca/Frankofon öğretmenler ve aday öğretmenleri için “Yaratıcı yazı atölyeleri” düzenlemektedir.

Etkinlik Zoom üzerinden yapılacaktır. Katılım ücretsiz olup, kayıt zorunludur.

 

Program

  • Duygu Öztin Passerat & Elmas Özbinici, Dokuz Eylül Üniversitesi
    • “Comment exploiter la transposition comme écriture créative en classe de FLE ?”
    • Kaydolun

İçerik

“Jakobson (1963 : 78-96) affirme qu’il existe 3 types de traductions : traduction intralinguale, la traduction interlinguale et la traduction intersémiotique. La première consiste en l’interprétation des signes linguistiques au moyen d’autres signes de la même langue, ce qu’on appelle la reformulation ; la deuxième est l’interprétation des signes linguistiques au moyen d’une autre langue, ce qu’on appelle la traduction proprement dite. Et la troisième est l’interprétation des signes linguistiques au moyen de systèmes non linguistiques. Ce dernier s’appelle la transposition ou l’adaptation. L’adaptation cinématographique et l’adaptation théâtrale en sont les exemples par excellence.

Dans l’adaptation d’un roman ou d’une nouvelle au théâtre, il s’agit de transposer un texte donné dans le système linguistique, écrit pour être lu, vers un texte/discours écrit pour être représenté sur scène. Dans la traduction intersémiotique, autrement dit, dans la transposition, le sens reste le même, c’est la forme qui change. Si on s’exprime dans les termes de Hjelmslev, alors, c’est le plan de l’expression qui change en gardant la substance du contenu c’est à dire le sens.

Pourquoi la transposition d’un texte littéraire vers le langage dramatique/théâtral comme écriture créative en classe de FLE? 

Premièrement, les textes littéraires, piliers de la culture de la langue à apprendre aident les apprenants à pratiquer les quatre compétences : Parler, écouter, lire et écrire.  Deuxièmement, les textes littéraires construits sur un langage représentatif, motivent les apprenants et développent leur créativité et leur imagination, bien plus que les langages référentiels qui ne ciblent qu’à donner des informations. Troisièmement, les textes littéraires développent la qualité de la langue à enseigner en offrant aux apprenants des connaissances linguistiques d’une langue bien élaborée. Dernièrement, la transposition du texte littéraire en langage dramatique/théâtral fondé majoritairement sur les dialogues et l’interaction comme mode d’énonciation, permettra aux apprenants d’appréhender les actes de paroles sur lesquels la méthode communicative est fondée. Mais comment ? C’est la question à laquelle cet atelier d’écriture tentera de répondre.”

 

Bilgi: kurslar.izmir@ifturquie.org

Etkinlik Fransızca olacaktır.