Conférence: Özdemir Asaf et Orhan Veli: des auteurs turcs en français chez Prévert

Institut français à Istanbul
->

Politiques éditoriales des maisons d’édition françaises envers la littérature turque (romans et poésie)

Sait-on que la littérature turque est traduite et lue en France depuis les années 1960, plus régulièrement et avec plus d’écho que dans n’importe quel autre pays d’Europe ?

Des modes, des engouements, des passions aussi (on peut penser à Nazım Hikmet et à Yaşar Kemal traduits très tôt en français) expliquent ce double phénomène qui a connu une accélération depuis les années 2000, à travers le soutien de plusieurs maisons d’édition et l’apparition de nouvelles générations de traducteurs littéraires.

Certains éditeurs se sont même dotés de vraies « collections » de littérature turque. Le Centre National des Lettres soutient les éditeurs, notamment pour la traduction de la poésie, genre littéraire qui est malheureusement moins vendu en France.

Quelles sont donc les perspectives qui s’ouvrent, comment contribuer à une meilleure diffusion de l’immense variété de la littérature contemporaine turque, quels oublis faudrait-il combler ? La question de la traduction des œuvres littéraires s’affirme comme un enjeu particulièrement important des rapports franco-turcs.

Nous vous proposons donc d’écouter des vers d’Orhan Veli et d’Özdemir Asaf poètes traduits en français plus récemment, interprétés par Gaye Petek en français et  Cansel Elçin en turc. Puis de participer à un échange autour de la traduction de la littérature turque en français et des politiques éditoriales.

Gaye Petek : Née à Izmir, vit depuis son enfance à Paris. Apres des études de littérature, de sociologie et de théâtre, elle a fondé en 1984 et dirigé pendant 25 ans l’association Elele qui a œuvré, par l’action culturelle et sociale en faveur de l’insertion des immigrés turcs dans la société française. Auteure de nombreux articles sur l’immigration et les femmes turques mais aussi le théâtre d’ombres turc (Karagöz). Elle a initié et préfacé l’ouvrage Turcs en France – Album de familles (Elele / Bleu Autour, 2007) et a fréquemment traduit des textes littéraires pour des revues. Elle a contribué au recueil de récits inédits Une enfance turque (Bleu Autour, 2015, Bir Türk Çocukluğu, Everest, 2016).

Timour Muhidine : Ecrivain, traducteur et spécialiste de la littérature turque, il est directeur de la collection « Lettres turques » chez Actes Sud et enseigne à l’Institut national des langues et civilisations orientales.

Patrice Rötig : Né à Paris, il a vécu à Istanbul de 1956 à 1960. Après avoir été journaliste, il est devenu éditeur et a fondé les éditions Bleu autour, l’une des maisons françaises qui publie le plus de traductions françaises d’œuvres littéraires turques. Entres autres auteurs turcs traduits : Sait Faik Abasıyanık, Yaşar Kemal, Füruzan, Tezer Özlü, Enis Batur, Nedim Gürsel… et dans sa collection “Poésie étrangère”, a publié plusieurs recueils traduits du turc : Va jusqu’où tu pourras d’Orhan Veli ; J’ai vu la mer, anthologie de poésie turque contemporaine (dessins d’Abidin Dino) ; Constantinople n’attend plus personne de Mehmet Yaşin; Après moi le bonheur d’Özdemir Asaf (dessins d’Ismail Yıldırım, traduction de Gaye Petek, préface d’Ayse Sarısayın, fille de Behçet Necatigil).

Acteur de cinéma et de théâtre Cansel Elçin bien que né en Turquie, a grandi en France. Il a suivi sa scolarité au lycée Racine à Paris. Après avoir terminé ses études universitaires en Sciences économiques et sociales, il a suivi une formation de 3 ans au Cours Florent. Cansel Elçin est aujourd’hui connu sur la scène turque grâce à ses performances dans des séries télévisées et films ainsi que pour son rôle dans la pièce « Frankenstein » mise en scène par Şakir Gürzumar, à l’affiche à Istanbul depuis 2015.

La conférence sera en français avec traduction simultanée en turc.

 

Politiques éditoriales des maisons d’édition françaises envers la littérature turque (romans et poésie)

Sait-on que la littérature turque est traduite et lue en France depuis les années 1960, plus régulièrement et avec plus d’écho que dans n’importe quel autre pays d’Europe ?

Des modes, des engouements, des passions aussi (on peut penser à Nazım Hikmet et à Yaşar Kemal traduits très tôt en français) expliquent ce double phénomène qui a connu une accélération depuis les années 2000, à travers le soutien de plusieurs maisons d’édition et l’apparition de nouvelles générations de traducteurs littéraires.

Certains éditeurs se sont même dotés de vraies « collections » de littérature turque. Le Centre National des Lettres soutient les éditeurs, notamment pour la traduction de la poésie, genre littéraire qui est malheureusement moins vendu en France.

Quelles sont donc les perspectives qui s’ouvrent, comment contribuer à une meilleure diffusion de l’immense variété de la littérature contemporaine turque, quels oublis faudrait-il combler ? La question de la traduction des œuvres littéraires s’affirme comme un enjeu particulièrement important des rapports franco-turcs.

Nous vous proposons donc d’écouter des vers d’Orhan Veli et d’Özdemir Asaf poètes traduits en français plus récemment, interprétés par Gaye Petek en français et  Cansel Elçin en turc. Puis de participer à un échange autour de la traduction de la littérature turque en français et des politiques éditoriales.

Gaye Petek : Née à Izmir, vit depuis son enfance à Paris. Apres des études de littérature, de sociologie et de théâtre, elle a fondé en 1984 et dirigé pendant 25 ans l’association Elele qui a œuvré, par l’action culturelle et sociale en faveur de l’insertion des immigrés turcs dans la société française. Auteure de nombreux articles sur l’immigration et les femmes turques mais aussi le théâtre d’ombres turc (Karagöz). Elle a initié et préfacé l’ouvrage Turcs en France – Album de familles (Elele / Bleu Autour, 2007) et a fréquemment traduit des textes littéraires pour des revues. Elle a contribué au recueil de récits inédits Une enfance turque (Bleu Autour, 2015, Bir Türk Çocukluğu, Everest, 2016).

Timour Muhidine : Ecrivain, traducteur et spécialiste de la littérature turque, il est directeur de la collection « Lettres turques » chez Actes Sud et enseigne à l’Institut national des langues et civilisations orientales.

Patrice Rötig : Né à Paris, il a vécu à Istanbul de 1956 à 1960. Après avoir été journaliste, il est devenu éditeur et a fondé les éditions Bleu autour, l’une des maisons françaises qui publie le plus de traductions françaises d’œuvres littéraires turques. Entres autres auteurs turcs traduits : Sait Faik Abasıyanık, Yaşar Kemal, Füruzan, Tezer Özlü, Enis Batur, Nedim Gürsel… et dans sa collection “Poésie étrangère”, a publié plusieurs recueils traduits du turc : Va jusqu’où tu pourras d’Orhan Veli ; J’ai vu la mer, anthologie de poésie turque contemporaine (dessins d’Abidin Dino) ; Constantinople n’attend plus personne de Mehmet Yaşin; Après moi le bonheur d’Özdemir Asaf (dessins d’Ismail Yıldırım, traduction de Gaye Petek, préface d’Ayse Sarısayın, fille de Behçet Necatigil).

Acteur de cinéma et de théâtre Cansel Elçin bien que né en Turquie, a grandi en France. Il a suivi sa scolarité au lycée Racine à Paris. Après avoir terminé ses études universitaires en Sciences économiques et sociales, il a suivi une formation de 3 ans au Cours Florent. Cansel Elçin est aujourd’hui connu sur la scène turque grâce à ses performances dans des séries télévisées et films ainsi que pour son rôle dans la pièce « Frankenstein » mise en scène par Şakir Gürzumar, à l’affiche à Istanbul depuis 2015.

La conférence sera en français avec traduction simultanée en turc.

 

Bookmark the permalink.

Comments are closed.