CINÉMA : HOMMAGE À JEAN-PAUL BELMONDO

Institut français, Konrad Adenauer Cad. No 30 - YILDIZ
17.09.2021 - 18:00
17.09.2021 - 22.30

HOMMAGE A BEBEL

PROJECTIONS : L’Homme de Rio et Pierrot le fou 

L’acteur Jean-Paul Belmondo, monstre sacré du cinéma français, s’est éteint lundi à son domicile à Paris à l’âge de 88 ans. Il a été À bout de souffle, Le Professionnel, L’Incorrigible, Le Guignolo, L’As des As et surtout Le Magnifique. Des années 1960 à la fin des années 1980, il a ébloui des générations de cinéphiles par sa dégaine, sa gueule, son charme, sa gouaille et ses cascades. « Bébel » a commencé sa carrière avec la Nouvelle Vague et l’a terminée comme une icône populaire en ayant réuni près de 130 millions de spectateurs dans les salles obscures.

Pour lui rendre hommage, nous vous donnons rendez-vous vendredi 17 septembre à partir de 18h pour les projections de L’Homme de Rio (1963) et Pierrot le fou (1965).

  • Participation gratuite.
  • une pause café/thé/encas sera offert par l’Institut français entre les 2 films.

⚠️ Places limitées à 65 personnes et inscription obligatoire -> kultur.ankara@ifturquie.org

Les agents de surveillance seront tenus de vérifier vos vaccinations à jour, ou un test PCR négatif de moins de 48h.

Programme : vendredi 17 septembre

  • 18h, L’Homme de Rio

1963 | réalisateur Philippe de Broca | aventure, comédie | 112′ | en français sous-titré en turc

Trésor caché… Nous sommes à Paris. On se retrouve à Rio et Brazzaville proche de l’immense et sauvage forêt amazonienne. Le deuxième classe Adrien Dufourquet est témoin de l’enlèvement de sa fiancée Agnès, fille d’un célèbre ethnologue. Il part à sa recherche et met au jour un trafic de statuettes indiennes.

  • 20h30, Pierrot le fou

1965 | réalisateur Jean-Luc Godard | drame | 112′ | en français sous-titré en turc

Pierrot prend la route avec Marianne, une étudiante qu’il a aimé autrefois. Mais le voyage en amoureux tourne vite à la course-poursuite. Une bande de gangsters à laquelle Marianne semble être mêlée les traque en permanence. Poème bleu et rouge où la mer redevient mythique et les humains des dieux.