SALON LITTÉRAIRE : VINCIANE DESPRET & AHMET NÜVİT BİNGÖL

EN LIGNE SUR ZOOM
16.06.2021 - 19:00
16.06.2021 - 19:00

Yiğit Bener accueille Vinciane Despret et Ahmet Nüvit Bingöl au Salon littéraire de l’Institut français de Turquie.

Le Salon littéraire de l’Institut français de Turquie va accueillir Vinciane Despret le mercredi 16 juin à 19h (heure Istanbul). Comme d’habitude la rencontre sera modérée par Yiğit Bener, et l’écrivaine sera accompagnée d’Ahmet Nüvit Bingöl, le traducteur de son livre Que diraient les animaux, si… on leur posait les bonnes questions ? publié en turc en 2019. (Editions Tellekt)

Cliquez sur le bouton S’INSCRIRE pour participer.

Connaissez-vous la poésie vibratoire des araignées ? Ou l’architecture sacrée des wombats à nez poilu ? N’avez-vous jamais prêté l’oreille aux aphorismes éphémères des poulpes ?

A moins que vous ne fassiez partie de ceux qui disent : « Ce que pensent et font les animaux ne me concerne absolument pas ? »

Pourtant, la fière nation iroquoise avait l’habitude de demander avant chaque palabre, qui, dans l’assemblée, allait parler au nom du loup, car avant de prendre une décision importante, elle se sentait tenue de s’enquérir de l’avis des loups.

Cela étant, quelles questions doit-on poser aux animaux pour comprendre ce qu’ils pensent vraiment ? Et comment va-t-on savoir si c’est la bonne question ?

Vinciane Despret, maitre de conférences à l’Université de Liège et enseignante également à l’Université libre de Bruxelles est auteur – entre autres – du livre « Que diraient les animaux, si… on leur posait les bonnes questions… ». Elle sera l’invitée de Yigit Bener au Salon littéraire de l’Institut français, le mercredi 16 juin prochain, pour aborder les rapports entre les humains et les animaux sous un angle scientifique et philosophique.

Liégeoise, Vinciane Despret a d’abord fait des études de philosophie, mais elle se retrouve au chômage. Ce n’est qu’après avoir fait une licence supplémentaire en psychologie qu’elle est recrutée à la faculté de philosophie de l’Université de la ville… Elle se spécialise en philosophie de la science puis, assez rapidement, elle se tourne vers l’Ethologie et devient l’une de principales références dans ce domaine.

Dans ses nombreux livres et articles consacrés au sujet, Vinciane Despret nous explique que nous devons totalement repenser nos relations avec les animaux et nous baser sur le principe du vivre ensemble et de partage des territoires.

Finalement, est-il réaliste de se désintéresser de la question des droits des animaux sous prétexte que même la question des droits de l’homme est encore loin d’être résolue ? Peut-on vraiment croire qu’une société qui ne se préoccupe pas des mauvais traitements infligés aux animaux va aborder les êtres humains dans un esprit apaisé ?

Une personne cruelle à l’encontre des animaux, par exemple un scientifique qui torture les singes et leurs bébés sous-prétexte de « prouver l’existence de l’amour », va-t-il vraiment se comporter de façon correcte envers les humains ?

Comme se le demande Yigit Bener dans sa nouvelle intitulée L’Expérience (recueil Autres cauchemars), certaines expérimentations conduites sur les animaux ne ressemblent-elles pas étrangement aux expériences pseudo-scientifiques menées par le docteur Mengele dans les camps de concentration nazies ?

« Les singes savent-ils vraiment singer ? Les animaux se voient-ils comme nous les voyons ? À quoi s’intéressent les rats dans les expériences ? Pourquoi dit-on que les vaches ne font rien ? Ce livre pose vingt-six questions qui remettent en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent et même « pensent » les animaux. Elles permettent de raconter les aventures amusantes ou stupéfiantes qui sont arrivées aux animaux et aux chercheurs qui travaillent avec eux, mais aussi aux éleveurs, aux soigneurs de zoo et aux dresseurs.

À la lecture de ces récits désopilants, on se demande si les animaux n’ont pas un sens de l’humour bien à eux : ils semblent parfois trouver un malin plaisir à créer des situations qui aboutissent à ce que les plus savants des spécialistes soient désarçonnés, obligés de faire de nouvelles hypothèses risquées et, toujours, de constater que les animaux ne sont pas si bêtes que ça…
On se délectera de ces histoires incroyables qui nous invitent à faire de l’éthologie et de la philosophie. Après avoir lu ce livre, on ne regardera plus son chien de la même manière ! »  Texte d’ Editions La Découverte.

Livres

Bêtes et hommes (Gallimard, 2007)

Penser comme un rat (Quae, 2009).

Les Faiseuses d’histoires. Que font les femmes à la pensée ? (avec Isabelle Stengers, La Découverte, 2011),

Que diraient les animaux… si on leur posait les bonnes questions ? (Les Empêcheurs de penser en rond/La Découverte, 2012,2014)

La danse du cratérope écaillé (Les Empêcheurs de penser en rond/La Découverte, 2021).

 

La rencontre aura lieu en direct sur Zoom en français avec une traduction simultanée vers le turc. Cliquez sur le bouton S’INSCRIRE pour participer. Un lien Zoom sera envoyé à votre boite mail 1 h avant le début de la conférence. N’oubliez pas de télécharger la dernière version de Zoom pour suivre la traduction simultanée en turc.

Photo © Daniel Renou