fbpx

AGENDA CULTUREL


Rencontre avec Ariane Bonzon : « Turquie, l’heure de vérité. Retour sur 20 ans de reportages 1997-2019 »

Institut français
S’INSCRIRE
Institut français
03.12.2019 - 19h15

Rencontre avec Ariane Bonzon : « Turquie, l’heure de vérité. Retour sur 20 ans de reportages 1997-2019 ». Durant cette rencontre à l’Institut français, la journaliste livrera pour la première fois les coulisses et secrets de certains de ses reportages.

Rencontre avec Ariane Bonzon : « Turquie, l’heure de vérité. Retour sur 20 ans de reportages 1997-2019 »

S’effacer derrière les témoins, rapporter leurs mots au plus près, donner la parole à tous, penser contre soi : c’est ce qui a constamment guidé Ariane Bonzon depuis qu’elle a commencé à travailler sur la Turquie il y a plus de 20 ans. Durant cette rencontre à l’Institut français, la journaliste livrera pour la première fois les coulisses et secrets de certains de ses reportages. Elle évoquera ses premières interviews avec des personnalités presque inconnues alors devenues célèbres (Recep Tayyip Erdogan, Selahattin Demirtas, Hrant Dink, Ahmet Altan, et tant d’autres encore…). Elle expliquera enfin en quoi rien de ce qui se passe aujourd’hui en Turquie n’est compréhensible si l’on applique nos seules grilles de lecture européennes.

Ariane Bonzon : Journaliste, a été correspondante pour Arte et Slate.fr à Istanbul après avoir été en poste à Jérusalem et Johannesbourg. En 2008, elle a travaillé aux côtés de l’ancien premier ministre Michel Rocard à l’écriture de son livre, Oui à la Turquie (Hachette, 2008). Elle est à l’origine du Dialogue sur le tabou arménien (Liana Levi, 2009) entre Ahmet Insel et Michel Marian. Formée à la médiation, elle s’intéresse également aux sorties de crise et processus de paix qu’elle enseigne à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) à Paris. Dernier livre : Turquie, l’heure de vérité (éditions Temps présent, 2019).

Jean Michel Foucault : Etudiant au conservatoire d’Art Dramatique, c’est en juillet 1969 qu’il pose le pied au pays de Nazim Hikmet, quand Armstrong pose le sien sur la lune. Il va, au cours des années découvrir, s’immerger et s’installer dans ce pays dont il est devenu, au fil du temps, « addict ». Producteur dans les années 80 de la chanteuse Esin Afsar pour qui il organisera les tournées françaises, il s’investit ensuite dans le tourisme pointu, les voyages où l’émotion est le conducteur, et l’organisation d’événements d’entreprises, à Istanbul et partout en Turquie. Cinquante ans d’observation et de participation à la vie d’un pays, dont il découvre presque chaque jour de nouvelles facettes.

Entrée libre, uniquement en français.

En partenariat avec :