fbpx

AGENDA CULTUREL


Penser l’espace turco-iranien à la période moderne et contemporaine

Institut français Izmir
Institut français Izmir
15.04.2019 - 19.00
15.04.2019 - 19.00

Denis Hermann IFRI- Institut Français de Recherche en Iran, Directeur
Bayram Balcı IFEA-Institut Français d’Etudes Anatoliennes à Istanbul, Directeur

Denis Hermann IFRI- Institut Français de Recherche en Iran, Directeur
Bayram Balcı IFEA-Institut Français d’Etudes Anatoliennes à Istanbul, Directeur

intervention en français, traduction simültanée vers le turc. (Yiğit Bener, Burcu İnal)

Si l’historiographie concernant l’espace proche et moyen-oriental a certainement moins relevé la permanence d’un espace turco-iranien à la période moderne et contemporaine qu’à la période médiévale, celui-ci n’a néanmoins cessé d’exister.

Cette communication sous la forme d’un dialogue entre deux spécialistes formés à des disciplines différentes et travaillant sur des périodes diverses aura ainsi l’objectif de penser la notion d’espace turco-iranien en revenant sur quelques grandes thématiques et développement historiques (évolution des échanges entre les Safavides et les Qajars d’une part et les Ottomans d’autre part, question de la réforme sociale et politique dans ce large espace au cours du XIXesiècle, avènement des mouvements constitutionnels ottoman et iranien, reformulation de la légitimité politique et avènement d’une nouvelle élite dans les années 1920).

Denis HERMANN est un historien né à Paris en 1977. Chercheur au CNRS et actuellement directeur de l’IFRI (Institut Français de Recherche en Iran), il travaille principalement sur l’histoire sociale et intellectuelle de l’Iran à la période qajare, et tout particulièrement sur le chiisme imâmite et le mouvement constitutionnel de 1906-1911.

Auteur entre autres de ; Le shaykhisme à la période qajare. Histoire sociale et doctrinale d’une École chiite (Brepols, Turnhout, 2017) ; Kirmānī Shaykhism and the ijtihād: A Study of Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī’s Ijtihād wa taqlīd (Ergon Verlag, Würzburg, 2015) ; Muslim Cultures in the Indo-Iranian world during the Early-Modern and Modern Periods [éd. avec F. Speziale], Klaus Schwarz Verlag/IFRI, Berlin, 2010 ; Shiʻi Trends and Dynamics in the Modern Times (XVIIIth-XXth centuries), [éd. avec S.Mervin], Orient-Institut Beirut/IFRI, Beirut, 2010 ; Shiʿi – Sufi Relations : Past and Present.Historical Relations and Confreric Developments, [éd. avec M. Terrier], IIS & I.B. Tauris [Shi‘i Heritage series], Londres, à paraître en 2019.

Bayram BALCI, actuellement directeur de l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes, docteur en science politique (Institut d’Etudes politiques de Grenoble) et habilité à diriger des recherches (Institut d’Etudes politiques de Paris), est politologue, spécialiste des questions religieuses et politiques en Turquie, dans le Caucase et en Asie centrale postsoviétiques. Chercheur au CNRS/CERI-Sciences Po, il a été chercheur invité à la Carnegie Endowment for International Peace à Washington DC de 2011 à 2014. Auparavant, il a été directeur de l’Institut Français d’Etudes sur l’Asie centrale basé à Tachkent entre 2006 et 2010. Depuis septembre 2017, il dirige l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes à Istanbul.

Auteur entre autres de; Renouveau de l’islam, en Asie centrale et dans le Caucase, Paris, CNRS Editions, 2017 (Islam in Central Asia and the Caucasus Since the Fall of the Soviet Union, Hurst, 2018), il a aussi dirigé avec Hakan Yavuz, Turkey’s July 15th Coup, What Happened and Why, Utah University Press, 2018.

Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA)

Basé à Istanbul, l’IFEA est un institut de recherche français à l’étranger dépendant du CNRS et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il accueille des chercheurs et étudiants travaillant sur la Turquie et impulse des programmes de recherche dans tous les domaines des sciences humaines et sociales.

 

Institut Français de Recherche en Iran (IFRI)

Basé à Téhéran, l’IFRI est un établissement culturel rattaché au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il fait partie des vingt-sept centres de recherche français dans le monde, dont la mission est la promotion de la recherche dans les domaines de l’archéologie et des sciences humaines et sociales.