CONFÉRENCE – DÉBAT AVEC RÉGIS KOETSCHET & INGRID THOBOIS 

Dans la salle de spectacle de l’Institut
01.03.2022 - 19.00

Istiklal Caddesi No°4, 34435, Beyoğlu.

De l’Afghanistan d’André Malraux à l’Orient du diplomate

Mardi 1er mars
À 19h dans la salle de spectacle de l’Institut

L’Institut français de Turquie – Antenne d’Istanbul et l’Institut Français d’Études Anatoliennes vous invitent à la conférence-débat « De l’Afghanistan d’André Malraux à l’Orient du diplomate » avec la participation de Régis Koetschet, Ambassadeur, essayiste et Ingrid Thobois, écrivaine. Ils aborderont les thèmes des questions internationales et enquête littéraire, « influence » et mémoire, usage de la force et force de l’écriture.

Uniquement en français.

Cliquez ici pour vous inscrire.

Dans l’un de ses romans les plus emblématiques les Noyers de l’Altenburg, Malraux fait voyager son personnage d’Istanbul à Kaboul.

Le parcours diplomatique de Régis Koetschet l’a conduit du Maghreb à l’Asie centrale dans un Orient en mutation, entre « fin de la géopolitique » et dérives des peuples, sur fond de violences, de souffrances et de perte de repères idéologiques.

De ses deux derniers postes de consul général à Jérusalem et d’ambassadeur en Afghanistan, au contact du conflit israélo-palestinien et de l’engagement des forces occidentales dans la lutte contre l’insurrection des tâlebân, il a tiré un ouvrage de témoignage sur la fonction diplomatique dans sa diversité : questions politiques, fait religieux, échange culturel, dimension humanitaire et montée des sociétés civiles.

L’Orient de Malraux est celui du temps long, de l’engagement, du patrimoine et de l’imaginaire. À Kaboul rêvait mon père est le titre d’un livre publié concomitamment sur l’Afghanistan du ministre-romancier.

blank

Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA)

Basé à Istanbul, l’IFEA est un institut de recherche français à l’étranger dépendant du CNRS et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il accueille des chercheurs et étudiants travaillant sur la Turquie et impulse des programmes de recherche dans tous les domaines des sciences humaines et sociales.