CONFÉRENCE : COMMENT COMPRENDRE LA LONGÉVITÉ DU ROYAUME HITTITE

Institut français Ankara, Konrad Adenauer Cad. No 30 - YILDIZ
09.02.2022 - 19:30

CONFÉRENCE

COMMENT COMPRENDRE LA LONGÉVITÉ DU ROYAUME HITTITE

 

CYCLE DE CONFÉRENCES SUR L’ARCHÉOLOGIE

Evènement de l’IFT en collaboration avec les départements d’archéologie des universités de Bilkent et d’Ankara.

  • Intervenant : Eric Jean, archéologue
  • Mercredi 9 février 2022, 19h30
  • Conférence en français avec traduction simultanée en turc
  • RSVP : kultur.ankara@ifturquie.org

Thème :

Comment comprendre la longévité du royaume hittite ?

Construit dans les micro-régions isolées septentrionales du haut plateau central anatolien, le royaume hittite domina une grande partie de l’Anatolie et la Syrie du Nord. Comment comprendre ce développement en empire, ainsi que son quasi demi-millénaire d’existence ? Après avoir rappelé la chronologie des faits marquants de sa longue histoire, puis défini les conditions géographiques a priori défavorables à sa formation, des éléments explicatifs seront envisagés, qui reposent, d’une part, sur un passé plus ancien à partir duquel la culture hittite s’est formée et, d’autre part, sur une organisation étatique en matière économique, sociétale et diplomatique, qui sut s’adapter aux réalités des différents territoires.

Qui est Eric Jean ?

blank

Après des études d’histoire à l’université de Nantes, puis d’archéologie à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, il se spécialise en archéologie proche-orientale protohistorique et sur la civilisation hittite.

Il vit en Turquie depuis 1996 et obtient la nationalité turque en 2012.

Chercheur à l’Institut français d’études anatoliennes (IFEA) entre 1996 et 1999 et chargé de cours à l’Université Galatasaray entre 2002 et 2011, il travaille en tant qu’universitaire au Département d’archéologie de l’Université Artuklu de Mardin entre 2011 et 2012.

Il a prit part à un certain nombre de fouilles archéologiques en France, en Bulgarie, aux Émirats arabes unis, au Pakistan et surtout en Turquie. À partir de 2012, il participe aux fouilles de Mersin-Yumuktepe, dont il devient directeur adjoint en 2014.

Chercheur associé à l’IFEA, membre non permanent du HAROC (CNRS, ArScan, Nanterre), vice-président de la Societas Anatolica (Paris – Louvain-la-Neuve – Istanbul – Çorum), il est aussi membre correspondant de l’Institut turc des sciences de l’Antiquité (TEBE, Istanbul) et directeur adjoint du Centre de recherche sur la civilisation hittite de l’Université Hitit (Çorum, Turquie), université dans laquelle il travaille depuis 2014 en tant que membre du corps professoral du Département d’archéologie.

 

blank  blank