AGENDA CULTUREL


Conférence – Le Moyen-Orient d’hier à aujourd’hui : ruptures et continuités

Institut français à Istanbul
Institut français à Istanbul
4.02.2019 - 19:00

Henry Laurens est reconnu comme l’un des grands spécialistes du Moyen-Orient. Lors de cette conférence il traitera le sujet “Le Moyen-Orient d’hier à aujourd’hui : ruptures et continuités”.

Conférence
Le Moyen-Orient d’hier à aujourd’hui : ruptures et continuités

Bien avant la fin de l’Empire ottoman, le Moyen-Orient est un espace géopolitique et un champ de rivalités des puissances. Les implications européennes ont été nombreuses et ce dès la découverte de la route maritime permettant d’atteindre les Indes Orientales. Mais c’est à partir de la Guerre de Sept Ans que les européens deviennent des acteurs politiques au Moyen-Orient.
Après la Première Guerre Mondiale, le Royaume-Uni est le seul acteur au Moyen-Orient, la France restant au Liban et en Syrie alors que les Soviétiques signent des traités de non-agression avec l’Afghanistan, l’Iran et la Turquie. La Seconde Guerre Mondiale amène à un développement industriel de la région. Les puissances mandataires construisent les frontières et désignent les capitales, laissant les élites locales asseoir leurs pouvoirs.
Les États du Moyen-Orient ne sont toutefois pas des acteurs mais des enjeux entre les États-Unis et l’URSS. Le modernisme est autoritaire dans les dictatures tandis que les démocraties sont influencées par les états étrangers.
Après les révolutions nationales, le discours se modifie, vantant la stabilité afin d’établir des partenariats avec les Occidentaux face à un ennemi commun : l’islamisme. Leurs stabilités rentrent dans les intérêts occidentaux qui cherchent à sécuriser la route pétrolière et bloquer le phénomène migratoire.
Les Révolutions arabes en 2011 ont cassé ce système. Durant celles-ci, l’islamisme s’est posé en contre-Occident, utopie luttant contre les normes occidentales.

Henry LAURENS : Né en 1954, Henry Laurens est historien. Docteur d’État et agrégé d’histoire, il est reconnu comme l’un des grands spécialistes du Moyen-Orient. Henry Laurens est professeur au Collège de France (titulaire de la chaire « Histoire contemporaine du monde arabe) et à l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) ; il a par ailleurs été directeur du Centre d’études et de recherches sur le Moyen-Orient Contemporain (CERMOC) à Beyrouth puis directeur scientifique de l’Institut Français du Proche-Orient. Henry Laurens s’intéresse notamment à l’étude, sur la longue durée, des relations entre Israël et le monde arabe. En 2004, il a reçu le Prix Joseph du Theil de l’Académie des Sciences morales et politiques, ainsi que le Prix de l’amitié franco-arabe de l’Association de solidarité franco-arabe. Henry Laurens est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : La Question de Palestine, tomes I, II et III (Fayard, 1999/2002/2007), L’Orient arabe à l’heure américaine (Armand Colin, 2004), Orientales, tome I, II et III (CNRS éditions, 2004), Histoire du monde arabe contemporain (Fayard, 2004), Paix et guerre au Moyen-Orient : L’Orient arabe et le monde de 1945 à nos jours (Armand Colin, 2005) et Deux siècles d’Orient (CNRS éditions, 2007).

Modérateur : Alexis WICK, docteur en histoire de l’université de Columbia à New York, Alexis Wick enseigne à l’université de Koç à Istanbul. Spécialiste de l’histoire ottomane et arabe moderne et contemporaine, ses axes de recherche traversent l’histoire des concepts et des systèmes de pensée, la production et la poétique de l’espace, l’écriture de l’histoire jointe à celle de la géographie. Auteur de nombreux articles traitant de ces sujets, sa première monographie, The Red Sea : In Search of Lost Space (University of California Press, 2016) explore la géohistoire de ce bassin maritime et de son monde à l’époque ottomane tout en traçant la généalogie du concept de la mer dans la philosophie de l’histoire. Il travaille maintenant à la rédaction d’un livre sur l’idée de l’Europe à l’aune de ses rebords ottomans, ainsi que d’un essai sur l’intifada palestinienne de 1987.

Conférence en français avec interprétariat simultané en turc.

Henry Laurens                                                                                                      Alexis Wick