fbpx

AGENDA CULTUREL


Vive le cinéma !

Institut français à Istanbul
S’INSCRIRE
Institut français à Istanbul
12.01.2019
20.01.2019

Proposé à l’Institut français, le programme “Vive le cinéma !” consacré au cinéma français fait partie des grands rendez-vous cinématographiques d’Istanbul. Les cinéphiles stambouliotes sont invités à découvrir en janvier une nouvelle sélection de productions et coproductions françaises.

Proposé à l’Institut français, le programme “Vive le cinéma !” consacré au cinéma français fait partie des grands rendez-vous cinématographiques d’Istanbul. Les cinéphiles stambouliotes sont invités à découvrir en janvier une nouvelle sélection de productions et coproductions françaises.

Ces films récemment primés aux festivals internationaux et salués unanimement par la presse, seront projetés dans la salle numérisée de l’Institut français à Istanbul les samedis à 16h45 et 19h15 et les dimanches à 14h30 et 16h45.

Merci de vous inscrire en cliquant sur le film sélectionné.

 

Cold War (Pawel Pawlikowski) :
Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, Ruxandra Medrea:
En 1963 Henri-Georges Clouzot écrit un scénario original intitulé “L’Enfer”, qui raconte la tragédie de la jalousie maladive. Victime d’une crise cardiaque, le réalisateur ne finira jamais ce film. Après 43 années d’oubli, nous découvrons 183 boites de pellicule négative, tout ce qu’il reste de cette aventure chaotique et inachevée : l’occasion de raconter l’histoire d’un naufrage magnifique et de découvrir enfin ces images incroyables.

L’Homme qui tua Don Quichotte (Terry Gilliam:
Toby, un jeune réalisateur de pub cynique et désabusé, se retrouve pris au piège des folles illusions d’un vieux cordonnier espagnol convaincu d’être Don Quichotte. Embarqué dans une folle aventure de plus en plus surréaliste, Toby se retrouve confronté aux conséquences tragiques d’un film qu’il a réalisé au temps de sa jeunesse idéaliste: ce film d’étudiant adapté de Cervantès a changé pour toujours les rêves et les espoirs de tout un petit village espagnol. Toby saura-t-il se racheter et retrouver un peu d’humanité? Don Quichotte survivra-t-il à sa folie? Ou l’amour triomphera-t-il de tout?

 

L’achat des billets (10 TL, 5 TL pour les étudiants de l’Institut Français) est possible de 14h30 à 19h15 pour les projections du jour même. Paiement uniquement en espèces.