fbpx

AGENDA CULTUREL


14.EME SALON DU LIVRE D’ANKARA : LA FRANCE PAYS INVITE D’HONNEUR

CONGRESIUM : Söğütözü Cd. Çankaya
CONGRESIUM : Söğütözü Cd. Çankaya
28.02.2020
08.03.2020

Jean-Christophe Grangé, Ebru Erbaş, Yiğit Bener, Brigitte Labbé, Jean-Paul Mongin, Gaye Petek, Nedim Gürsel

14.EME SALON DU LIVRE D’ANKARA : LA FRANCE PAYS INVITE D’HONNEUR

Le 14ème Salon du livre d’Ankara se déroulera du 28 février au 8 mars au Congrésium avec pour pays invité d’honneur la France. A cette occasion, l’Institut français invite 7 auteurs-res. Au stand français se déroulera des séances de dédicaces et des conférences ainsi que des animations pour les enfants.

Les auteurs-res :

 

Programme:    

Vendredi 28.02.2020 

  • 15h – Discours d’ouverture du Salon du livre : écrivains participants Brigitte Labbé, Yiğit Bener et Ebru Erbaş
  • 16h – Brigitte Labbé, Yiğit Bener et Ebru Erbaş séance de dédicace

Samedi 29.02.2020 

  • 10h30 – 12h00 – séance de dédicace : Yiğit Bener et Ebru Erbaş
  • 14h00 – 14h45 – conférence avec Yiğit Bener et Ebru Erbaş “Traduire est-ce écrire ?”
  • 15h00 – 15h45 – conférence avec Yiğit Bener “Acı Portakal” (son dernier livre)
  • 15h00 – 18h00 – séance de dédicace : Ebru Erbaş
  • 16h00 – 18h00 – séance de dédicace : Yiğit Bener et Brigitte Labbé

Dimanche 01.03.2020 

  • 10h30 – 12h30 – séance de dédicace : Brigitte Labbé et Jean-Paul Mongin
  • 14h00 – 14h45 – conférence de Brigitte Labbé
  • 15h00 – 17h00 – séance de dédicace : Jean-Christophe Grangé

Lundi 02.03.2020 

  • 14h00 – 14h45 – conférence avec Jean-Christophe Grangé
  • 15h00 – 15h45 – conférence avec Jean-Paul Mongin
  • 15h00 – 17h00 – séance de dédicace : Jean-Christophe Grangé
  • 16h00 – 18h00 – séance de dédicace : Jean-Paul Mongin

Jeudi 05.03.2020

  • 14h00 – 14h45 – conférence avec Gaye Petek “Visages de la Turquie en France”

Samedi 07.03.2020 

  • 10h30 – 12h30 – séance de dédicace : Nedim Gürsel
  • 14h00 – 14h45 – conférence avec Nedim Gürsel
  • 15h00 – 17h00 – séance de dédicace : Nedim Gürsel

Les biographies

Brigitte Labbé

En septembre 1997, Brigitte Labbé reprend des études et s’inscrit à la Sorbonne en cours de philosophie. Passionnée, elle n’a plus qu’une idée en tête : proposer aux enfants des ouvrages qui les aident à réfléchir sur les questions  qu’ils se posent. Michel Puech, maître de conférences à la Sorbonne, se lance avec elle dans l’aventure. Ils rencontrent Dominique Auzel, éditeur chez Milan, qui concrétise leur projet. L’illustrateur Jacques Azam donne une identité visuelle forte à la première collection de philosophie pour enfants : les « goûters philo » sont nés. En octobre 2000, six premiers titres paraissent. Pierre-François Dupont-Beurier, professeur agrégé de philosophie, rejoint l’équipe.

En 2017, la collection compte quarante-cinq titres. Brigitte Labbé écrit chaque jour, sauf quand elle sillonne la France et le monde à la rencontre des enfants.

Autour d’un bon goûter, elle s’interroge avec eux sur la beauté, la laideur, la justice, les religions, le possible et l’impossible… et elle n’obulie pas de transmettre aux adultes – professeurs, bibliothécaires, animateurs sociaux – ses quize ans d’expérience de débats philosophiques avec les enfants.

Yiğit Bener

Ecrivain, traducteur, interprète né à Bruxelles en 1958. Il a grandi entre la France et la Turquie. Il habite à Istanbul depuis 1990, gagne sa vie comme interprète de conférence, profession qu’il enseigne au niveau de la maîtrise à l’Université de Bilkent et de Bogazici.

Il a publié des romans (dont Le Revenant, prix Orhan Kemal en 2012 ; traduit en français par Célin Vuraler, Actes Sud, 2015), des nouvelles (dont le recueil Öteki Düşler, prix Yunus Nadi en 2018 et Autres cauchemars, traduit en français par Célin Vuraler, Actes Sud, 2010), des essais (dont Délires Simultanés, écrits à quatre mains avec Enis Batur et publié par Verdier en 2017) ainsi que des livres pour enfant. Il est l’un des fondateurs de la revue iktidarsiz.com. Il a également traduit du français plusieurs ouvrages, dont Voyage au bout de la nuit de Céline (prix de la meilleure traduction, 2002) et Quai Ouest de Koltès.

Ebru Erbaş

Ebru Erbaş est née à Istanbul, elle a étudié au Lycée Notre Dame de Sion et les Sciences politiques et administration publique françaises à l’Université Marmara. Au-delà des traductions et des éditions des maisons d’édition, elle produit divers ouvrages éditoriaux tels que des textes commerciaux, politiques, diplomatiques, des nouvelles, des articles et des scripts. Par ailleurs, elle a publié plusieurs livres pour enfants intitulé La plage municipale de Kartal et Les jardins de mandarine. Ebru Erbaş a obtenu en 2019 le Prix Talât Sait Halman de la Traduction pour la traduction du roman Boussole de Mathias Énard.

Jean-Christophe Grangé

Depuis près de vingt ans, l’auteur du Vol des cigognes et des Rivières pourpres règne en maître sur le thriller français. Traduits dans une trentaine de langues, vendus à des millions d’exemplaires dans le monde, tous les romans de Jean-Christophe Grangé ont été adaptés au cinéma ou à la télévision. Jean-Christophe est né en 1961. Il entreprend des études à la Sorbonne.

A 28 ans, il devient rédacteur dans une agence de photo reportage et il part à la découverte des tribus nomades. C’est à cette période qu’il découvre les polars pendant ses longs trajets en avion. Et c’est lors d’un reportage sur la migration des cigognes que lui vient l’idée de son premier roman : Le Vol des cigognes. Pendant deux ans, il va mener à la fois une vie profe En 1994, même si les ventes démarrent doucement, les cinéastes jugent le jeune homme très prometteur et lui font écrire des scénarios. ssionnelle et une vie d’écrivain. En 1993, il a 32 ans, il signe chez Albin Michel. Il finit d’écrire les Rivières Pourpres.

Jean-Paul Mongin

Après ses études de philosophie en Sorbonne, Jean-Paul Mongin a exercé de nombreux métiers. En 2010, il crée les éditions Les petits platons, qui racontent aux enfants de 9 à 99 ans l’univers des grands philosophes. Ses albums sont aujourd’hui traduits dans plus d’une vingtaine de langues, et en turc chez Metiskitap. Egalement libraire à Paris, il est marié et père de 4 enfants.

Jean-Paul Mongin est spécialiste de philosophie allemande. Il est le responsable des Éditions Les Petits Platons. À travers de véritables petites histoires, chaque album présente un grand philosophe qui a marqué son temps.Avec six titres pour démarrer sa collection, Jean-Paul Mongin arrive à intéresser les plus jeunes aux destins de Descartes, Kant, Lao Tseu et même Saint Augustin.

Gaye Petek

Gaye Petek est née à Izmir en Turquie. Elle arrive en France suite à l’exil politique de son père. Elle étudie à la Sorbonne la littérature française, la sociologie et le théâtre. Après son mariage, elle retourne vivre en Turquie, à Istanbul, puis revient vivre en France. Elle travaille pendant dix ans au sein du Service social d’aide aux émigrants (SSAÉ) durant les années 1970. Elle rejoint de 1982 à 1984 le Haut commissariat aux réfugiés en tant qu’agent de protection. Elle conduit par la suite une mission d’étude de l’état de l’immigration turque en France au sein de l’ Association de développement pour les relations interculturelles (ADRI). Féministe et laïque, elle fonde en 1984 l’association Elele («main dans la main» en turc), structure tremplin pour l’insertion des immigrés turcs et de leurs enfants qui évolue rapidement et diversifie ses actions (alphabétisation en turc et en français pour les femmes, activités éducatives pour les enfants, permanence sociale, actions culturelles…) et étend son périmètre d’action au niveau national. L’association Elele ferme en 2010. En 2014, au moment de l’entretien, Gaye Petek a cessé ses activités professionnelles mais continue d’assurer des formations et des conférences. Elle continue à s’investir dans le milieu associatif. Elle écrit et traduit de la poésie et envisage des «travaux de mémoire» sur ses engagements.

Nedim Gürsel

Né à Gaziantep dans le sud-est de l’ Anatolie, il passe son enfance à Balikesir, dans la région de Marmara.  Il part ensuite faire ses études en tant qu’interne au lycée de Galatasaray à Istanbul où il passe son baccalauréat en 1970. Il publie très jeune des textes dans des revues littéraires et se rend ensuite à Paris, pour étudier les lettres modernes à la Sorbonne, et soutient en 1979 sa thèse de littérature comparée sur Louis Aragon et Nâzim Hikmet. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans, nouvelles, essais et récits de voyage, pour la plupart traduits en français et dans de nombreuses autres langues. Son écriture est multiple dans ses formes, mêlant lyrisme, romance, humour, épique, érotisme, ou même fantastique.

Le coup d’Etat militaire de 1980 l’empêche de rentrer dans son pays pendant trois ans. Depuis, il vit à Paris. Il partage son temps entre Paris, où il enseigne la littérature turque à la Sorbonne et à l’ Institut national des langues et civilisations orientales, et Istanbul.

Deux de ses premiers livres ont été censurés par le régime militaire turc. Son premier récit, Un long été à Istanbul, a été traduit en plusieurs langues et a obtenu, en 1976 le prix de l’Academie de la langue turque. En 1981, après le coup d’État militaire, le livre a été accusé d’avoir diffamé l’armée turque. En 1983, son premier roman La Première femme est également accusé d’avoir offensé la morale publique et a été censuré par le régime militaire.Son livre Les Filles d’Allah ayant été jugé blasphématoire, il fait l’objet d’un procès en Turquie où il risque de six mois à un an de prison. Soutenu par de nombreuses personnalités, il est acquitté en juin 2009, mais appel ayant été fait de la décision, la procédure est relancée.