fbpx

AGENDA CULTUREL


MON 1ER LONG : FATIMA

IFT, Konrad Adenauer Cad. No 30 - YILDIZ
IFT, Konrad Adenauer Cad. No 30 - YILDIZ
09.03.2019 - 17:00

FESTIVAL MON 1ER LONG

MON 1ER LONG : FATIMA

Festival annuel de cinéma Mon 1er Long, créé en avril 2017, est basé sur la programmation de premiers longs métrages de réalisatrices et réalisateurs contemporains français et francophones. Ce festival est l’occasion de rencontres et d’échanges professionnels avec les universités. il est axé autour de projections gratuites pour tout public, en français sous-titré en turc. Mon 1er Long a pour mission de mieux faire connaître le cinéma français et francophones en Turquie. En plus de leurs premiers longs métrages, nos invités ont carte blanche pour proposer un autre de leurs films à la programmation afin de faire connaître l’évolution de leur travail. Le festival se propose ainsi de mettre en lumière le processus de création d’une oeuvre cinématographique. Pour cette seconde édition nous accueillerons : Léa Fehner et Julie Bertucelli, toutes deux réalisatrices et Yasmina Nini-Faucon, productrice et co-scénariste des films de Philippe Faucon. Pour la première fois le festival se déroulera simultanément à Istanbul, à l’Institut français et à Istanbul Modern, du 7 au 11 mars 2019 et à Ankara en collaboration avec l’Institut français, du 9 au 11 mars 2019.

Une seconde édition qui fait la part belle aux femmes : réalisatrice, productrice, scénariste, actrices et de magnifiques portraits de femmes poétiques, drôles courageuses…

FATIMA

Avec la participation de la productrice et co-scénariste des films de Philippe Faucon, Yasmina Nini-Faucon 

  • Samedi 09.03.2019 – 17:00
  • Entrée gratuite 
    2015 | réalisateur Philippe Faucon | drame, famille | 79mn | en français sous-titré en turc

Interprètes

  • Soria Zeroual : Fatima
  • Zita Hanrot : Nesrine
  • Kenza Noah Aïche : Souad 
  • Chawki Amari : le père
  • Franck Andrieu : le médecin
  • Yolanda Mpele : Sali 

Synopsis

Fatima, femme de ménage, vit avec ses 2 filles en France et ne parle pas assez bien le français pour s’exprimer avec elles. Un jour de congé, Fatima commence à écrire une lettre en arabe à ses filles, exprimant ainsi son incapacité à parler en français. Ce film raffiné sur les barrières linguistiques, les conflits de générations et le racisme quotidien a remporté le César du meilleur film en 2016, tandis que la jeune actrice Zita Hanrot recevait le César du meilleur espoir féminin.