AGENDA CULTUREL


Exposition : « Les Orientales de Liszt »

Lycée français Notre-Dame de Sion
Lycée français Notre-Dame de Sion
14.03.2019 -10.05.2019

Le Lycée Notre-Dame de Sion organise une série d’évènements musicaux et culturels pour célébrer Franz Liszt, artiste visionnaire et immense phénomène de la musique romantique. L’exposition explore les liens peu connus et originaux entre Liszt, l’Orient et l’Orientalisme, ainsi qu’on peut le voir dans son oeuvre musicale et littéraire. L’exposition « Les Orientales de Liszt » est la première consacrée au compositeur romantique et à l’Orient.

Exposition « Les Orientales de Liszt » dans le cadre du festival Lisztomanias d’Istanbul.
Du 14 mars au 10 mai 2019

Le Lycée français Notre Dame de Sion organise une série d’évènements musicaux et culturels pour célébrer Franz Liszt, artiste visionnaire et immense phénomène de la musique romantique. Cette initiative est née de la collaboration du Lycée Notre-Dame de Sion avec le Festival des Lisztomanias de Châteauroux (France) qui, pour sa 17ème édition en octobre 2018, avait pour « L’Orient de Liszt ».

L’exposition « Les Orientales de Liszt » est la première consacrée au compositeur romantique et à l’Orient.

Son séjour de cinq semaines à Constantinople en 1847 en forme naturellement le cœur, placé dans le contexte général de l’Orientalisme au XIXe siècle, illustré par les artistes et les écrivains, connus ou inconnus, que Liszt a fréquentés. Ainsi les Saint-Simoniens, Lamartine, Delacroix, Ingres, Gerôme, etc. sont évoqués à travers des manuscrits, partitions, livres, tableaux, gravures, portraits et divers objets qui lui ont appartenu (par exemple le diplôme de l’Ordre du Nishan Iftikhar que le Sultan Abdulmecit lui a décerné et la tabatière en argent, ornée de perles et de diamants, qu’il lui a offerte après ses concerts au Palais de Tcheregan).

L’exposition explore les liens peu connus et originaux entre Liszt, l’Orient et l’Orientalisme, ainsi qu’on peut le voir dans son œuvre musicale et littéraire. Plus généralement, la vie musicale à Constantinople autour de 1850, dans les palais impériaux et en ville, est présentée dans le cadre de l’occidentalisation de l’Empire ottoman : la présence de Giuseppe Donizetti pacha, le développement de l’opéra italien, la pratique musicale des sultans et de leur famille. A la bibliothèque orientaliste de Liszt répond la bibliothèque occidentaliste des Sultans, où se trouve même une partition manuscrite du compositeur, inconnue jusqu’à présent.

L’exposition repose sur des documents et objets de diverses collections turques (Université d’Istanbul, Bibliothèque Atatürk, Salt, Palais nationaux), hongroises (Musée-mémorial et centre de recherche de l’Académie de musique Liszt de Budapest), allemandes (Klassik Stiftung de Weimar : Goethe- und Schiller-Archiv, Musées, Bibliothèque Anna Amalia), anglaises, françaises, mais aussi privées.

Commissaires de l’exposition : Nicolas Dufetel et Aylin Koçunyan.

L’ouverture officielle de l’exposition aura lieu le 14 mars 2019. L’exposition sera ensuite ouverte au public du vendredi 15 mars au vendredi 10 mai 2019 (sauf les dimanches) de 11h à 18h (19h30 les soirs de spectacle ou de concert).