EXPO : FRONTIERES, BD, MEKAN

Fransız Kültür Merkezi - YILDIZ
->

13 – 30 AVRİL

L’Institut français en collaboration avec l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes (IFEA), le Musée Nationale de l’Histoire de l’Immigration et le Collectif Nar Photos, vous proposent 3 expositions à l’Institut français d’Ankara.

« FRONTIÈRES »

LES FRONTIÈRES SONT PARTOUT LE SUJET DE DÉBATS ET DE TENSIONS, D’INQUIÉTUDES ET DE CONFLITS. D’ESPOIRS AUSSI. EN EUROPE, APRÈS LA DERNIÈRE GUERRE ET SES CONSÉQUENCES, L’ÉMERGENCE D’UN MONDE DÉMOCRATIQUE, STABLE ET PROSPÈRE, DURABLEMENT EN PAIX, DONNE À RÊVER À UNE LIBRE CIRCULATION DES HOMMES ET DES MARCHANDISES DANS UNE VASTE ZONE D’ÉCHANGES ET DE PROSPÉRITÉ, PAR-DELÀ LES VIEILLES FRONTIÈRES…

« BANDE DESSINÉE ET IMMIGRATIONS : UN SIÈCLE D’HISTOIRE(S) »

La bande dessinée (BD), élevée au rang de 9ème art, est une forme d’expression récente née au XIXème siècle. Son développement est, depuis ses débuts, lié aux dynamiques migratoires de l’histoire contemporaine. A travers le monde, nombre d’auteurs incontournables de l’histoire de la bande dessinée ont placé le thème de l’immigration au cœur de leur oeuvre. Parmi eux, beaucoup sont immigrés ou enfants d’immigrés. Entre récit intime et témoignage historique, entre fable et manifeste, la bande dessinée construit de nouveaux langages dans des palettes diverses. Cette exposition retrace les différentes étapes d’une histoire croisée et s’attache à souligner comment le voyage, la migration et l’exil sont un ressort essentiel de ce processus de création artistique.

« MEKAN »

Mekan, de l’arabe qui veut dire le lieu, l’endroit, la maison, le pays,…« L’augmentation de la mobilité des personnes dans de nombreuses régions et en particulier au Moyen-Orient du à l’intensification des conflits, nous amène à repenser le sens et les connotations qui sont contenues dans ce mot. » 

13 – 30 AVRİL

L’Institut français en collaboration avec l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes (IFEA), le Musée Nationale de l’Histoire de l’Immigration et le Collectif Nar Photos, vous proposent 3 expositions à l’Institut français d’Ankara.

« FRONTIÈRES »

LES FRONTIÈRES SONT PARTOUT LE SUJET DE DÉBATS ET DE TENSIONS, D’INQUIÉTUDES ET DE CONFLITS. D’ESPOIRS AUSSI. EN EUROPE, APRÈS LA DERNIÈRE GUERRE ET SES CONSÉQUENCES, L’ÉMERGENCE D’UN MONDE DÉMOCRATIQUE, STABLE ET PROSPÈRE, DURABLEMENT EN PAIX, DONNE À RÊVER À UNE LIBRE CIRCULATION DES HOMMES ET DES MARCHANDISES DANS UNE VASTE ZONE D’ÉCHANGES ET DE PROSPÉRITÉ, PAR-DELÀ LES VIEILLES FRONTIÈRES…

« BANDE DESSINÉE ET IMMIGRATIONS : UN SIÈCLE D’HISTOIRE(S) »

La bande dessinée (BD), élevée au rang de 9ème art, est une forme d’expression récente née au XIXème siècle. Son développement est, depuis ses débuts, lié aux dynamiques migratoires de l’histoire contemporaine. A travers le monde, nombre d’auteurs incontournables de l’histoire de la bande dessinée ont placé le thème de l’immigration au cœur de leur oeuvre. Parmi eux, beaucoup sont immigrés ou enfants d’immigrés. Entre récit intime et témoignage historique, entre fable et manifeste, la bande dessinée construit de nouveaux langages dans des palettes diverses. Cette exposition retrace les différentes étapes d’une histoire croisée et s’attache à souligner comment le voyage, la migration et l’exil sont un ressort essentiel de ce processus de création artistique.

« MEKAN »

Mekan, de l’arabe qui veut dire le lieu, l’endroit, la maison, le pays,…« L’augmentation de la mobilité des personnes dans de nombreuses régions et en particulier au Moyen-Orient du à l’intensification des conflits, nous amène à repenser le sens et les connotations qui sont contenues dans ce mot. » 

Bookmark the permalink.

Comments are closed.