Rusty Boys – Semaine de la Francophonie

Institut français à Istanbul
->

À l’occasion de la Semaine de la Francophonie, l’Institut français de Turquie à Istanbul en partenariat avec le Consulat général du Maroc, le Consulat général de Suisse et l’Ambassade du Luxembourg, vous propose une série de films issus de pays francophones.

Rusty Boys (Andy Bausch)
2017 | Comédie dramatique | 107 min | Luxembourgeois ; sous-titré français et turc

Lorsque les parents, devenus âgés, ne se comportent pas comme leurs enfants se l’imaginent, ces derniers sont très vite débordés. Ayant déjà du mal à gérer leurs propres enfants, voilà que leurs aînés se mettent à se rebeller. Durant toute leur vie, Fons (70), Lull (82), Nuckes (65) et Jangi (84) ont mis un point d’honneur à ne pas se laisser chicaner. Arrivés à un certain âge, ils refusent plus que jamais de se plier. Ensemble, les quatre hommes envisagent de planifier leur avenir sans maison de retraite. Nuckes en tant que leader du groupe et ancien soixante-huitard, sait comment organiser la « résistance », mais c’est bien plus facile à dire qu’à faire !

Entrée libre sur inscription

À l’occasion de la Semaine de la Francophonie, l’Institut français de Turquie à Istanbul en partenariat avec le Consulat général du Maroc, le Consulat général de Suisse et l’Ambassade du Luxembourg, vous propose une série de films issus de pays francophones.

Rusty Boys (Andy Bausch)
2017 | Comédie dramatique | 107 min | Luxembourgeois ; sous-titré français et turc

Lorsque les parents, devenus âgés, ne se comportent pas comme leurs enfants se l’imaginent, ces derniers sont très vite débordés. Ayant déjà du mal à gérer leurs propres enfants, voilà que leurs aînés se mettent à se rebeller. Durant toute leur vie, Fons (70), Lull (82), Nuckes (65) et Jangi (84) ont mis un point d’honneur à ne pas se laisser chicaner. Arrivés à un certain âge, ils refusent plus que jamais de se plier. Ensemble, les quatre hommes envisagent de planifier leur avenir sans maison de retraite. Nuckes en tant que leader du groupe et ancien soixante-huitard, sait comment organiser la « résistance », mais c’est bien plus facile à dire qu’à faire !

Entrée libre sur inscription

Bookmark the permalink.

Comments are closed.