CONFÉRENCE / RAMADAN : SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

FKM - Konrad Adenauer Cad. No 30 - YILDIZ
->

CONFÉRENCE / RAMADAN : SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

Intervenant : François Georgeon

  • conférence en français, traduction simultanée en turc
  • réservation : murat.celik@ifturquie.org

RAMADAN, SOCIETE ET POLITIQUE

 Mon propos consiste en une approche historique de ce grand rite qu’est le ramadan. Que devient le mois saint de l’islam lorsque l’Empire ottoman puis la République kémaliste entreprennent de profondes réformes de modernisation, d’occidentalisation et de sécularisation ? Telle est la question à laquelle je me propose de répondre. Etudiant le mois du jeûne sur une longue durée d’un siècle et demi (fin XVIIIe-XXe siècles) et plus spécialement dans la cadre d’Istanbul, pour lequel la documentation est abondante et variée, je mets l’accent sur ses dimensions sociale et politique. Temps fort des sociabilités urbaines, avec toute sorte de loisirs et d’activités culturelles, moment à la fois attendu et redouté par le pouvoir, il ressort que le ramadan connaît une sorte d’ « âge d’or » que je situe entre 1860 et 1910, avant d’être progressivement marginalisé au cours des décennies suivantes, au point de perdre sa place et sa visibilité dans les espaces publics.

François Georgeon

Après avoir séjourné trois ans en Turquie à la fin des années 1970 comme pensionnaire à l’Institut français d’études anatoliennes, François Georgeon est entré au Centre national de la recherche scientifique de Paris où il a fait carrière en poursuivant ses recherches sur l’Empire ottoman et la République turque. Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en turc, notamment une biographie d’Abdülhamid (Sultan Abdülhamid, İletişim, 2012). Le dernier en date, paru tout récemment aux éditions Türkiye İş Bankası Yayınları, est consacré au ramadan à Istanbul du XVIIIe au XXe siècles.

 

CONFÉRENCE / RAMADAN : SOCIÉTÉ ET POLITIQUE

Intervenant : François Georgeon

  • conférence en français, traduction simultanée en turc
  • réservation : murat.celik@ifturquie.org

RAMADAN, SOCIETE ET POLITIQUE

 Mon propos consiste en une approche historique de ce grand rite qu’est le ramadan. Que devient le mois saint de l’islam lorsque l’Empire ottoman puis la République kémaliste entreprennent de profondes réformes de modernisation, d’occidentalisation et de sécularisation ? Telle est la question à laquelle je me propose de répondre. Etudiant le mois du jeûne sur une longue durée d’un siècle et demi (fin XVIIIe-XXe siècles) et plus spécialement dans la cadre d’Istanbul, pour lequel la documentation est abondante et variée, je mets l’accent sur ses dimensions sociale et politique. Temps fort des sociabilités urbaines, avec toute sorte de loisirs et d’activités culturelles, moment à la fois attendu et redouté par le pouvoir, il ressort que le ramadan connaît une sorte d’ « âge d’or » que je situe entre 1860 et 1910, avant d’être progressivement marginalisé au cours des décennies suivantes, au point de perdre sa place et sa visibilité dans les espaces publics.

François Georgeon

Après avoir séjourné trois ans en Turquie à la fin des années 1970 comme pensionnaire à l’Institut français d’études anatoliennes, François Georgeon est entré au Centre national de la recherche scientifique de Paris où il a fait carrière en poursuivant ses recherches sur l’Empire ottoman et la République turque. Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en turc, notamment une biographie d’Abdülhamid (Sultan Abdülhamid, İletişim, 2012). Le dernier en date, paru tout récemment aux éditions Türkiye İş Bankası Yayınları, est consacré au ramadan à Istanbul du XVIIIe au XXe siècles.

 

Bookmark the permalink.

Comments are closed.