CAFE-PHILO

BISTROT FRANÇAIS
->

Est-il pertinent de philosopher en période de détresse ?

Une conversation de café ne serait-elle pas philosophique ? Car avant tout, elle porte sur des sujets de la journée, sujets motivés par le contexte temporel. C’est la question que se sont posé les organisateurs de ce café-philo. Peut-on parler sans intermédiaire de notre réalité intime et quotidienne, au travers de la philosophie ?

Comment partager et faire ressortir les problèmes du quotidien sans retomber dans les polémiques de la politique, sans se perdre dans les limbes des théories, dans les raccourcis de la propagande, dans la facilité des émotions, dans l’arrogance du savoir, ou encore dans la proximité de l’amitié ?

Au final, comment serait-il possible de philosopher autour de ces questions dans un café ? Voici quelques points explicatifs du projet :

  • Le café-philo proposera à ses adhérents des questions du quotidien, à raison d’au moins une rencontre par mois.
  • Des intervenants, principalement philosophes, seront invitées à chaque séance, permettant d’ouvrir le champ des esprits
  • Le café-philo sollicitera la contribution de lycéens, d’universitaires et d’amateurs de philo, pour s’enrichir grâce à la multitude des points de vue
  • Ce café-philo ne sera en aucun cas une compétition : comme toute philosophie, il sera l’œuvre d’un partage entre quelques optimistes. Toutes les questions, toutes les initiatives de la part des adhérents (avant, pendant et après les cafés) seront les bienvenues.

Pour ce premier rendez-vous, nous vous invitons donc à discuter de la pertinence d’une philosophie en période de détresse. Notre invité sera le Docteur en philosophie Aliş SAĞIROĞLU, Professeur à l’Université de Galatasaray et enseignant au lycée Notre Dame de Sion.

Entrée libre sur inscription.

Est-il pertinent de philosopher en période de détresse ?

Une conversation de café ne serait-elle pas philosophique ? Car avant tout, elle porte sur des sujets de la journée, sujets motivés par le contexte temporel. C’est la question que se sont posé les organisateurs de ce café-philo. Peut-on parler sans intermédiaire de notre réalité intime et quotidienne, au travers de la philosophie ?

Comment partager et faire ressortir les problèmes du quotidien sans retomber dans les polémiques de la politique, sans se perdre dans les limbes des théories, dans les raccourcis de la propagande, dans la facilité des émotions, dans l’arrogance du savoir, ou encore dans la proximité de l’amitié ?

Au final, comment serait-il possible de philosopher autour de ces questions dans un café ? Voici quelques points explicatifs du projet :

  • Le café-philo proposera à ses adhérents des questions du quotidien, à raison d’au moins une rencontre par mois.
  • Des intervenants, principalement philosophes, seront invitées à chaque séance, permettant d’ouvrir le champ des esprits
  • Le café-philo sollicitera la contribution de lycéens, d’universitaires et d’amateurs de philo, pour s’enrichir grâce à la multitude des points de vue
  • Ce café-philo ne sera en aucun cas une compétition : comme toute philosophie, il sera l’œuvre d’un partage entre quelques optimistes. Toutes les questions, toutes les initiatives de la part des adhérents (avant, pendant et après les cafés) seront les bienvenues.

Pour ce premier rendez-vous, nous vous invitons donc à discuter de la pertinence d’une philosophie en période de détresse. Notre invité sera le Docteur en philosophie Aliş SAĞIROĞLU, Professeur à l’Université de Galatasaray et enseignant au lycée Notre Dame de Sion.

Entrée libre sur inscription.

Bookmark the permalink.

Comments are closed.